Bienvennue sur le site de la commune de Collonge-Bellerive



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen
  • Druck Version
  • PDF

Chenilles processionnaires

Comment se débarrasser des nids de chenilles processionnaires ?

La destruction des nids est fortement recommandée durant les mois de janvier et février, avant que les chenilles se réveillent de leur repos hivernal. Car il faut savoir que le gel ne tue pas les chenilles processionnaires. Le seul moyen de lutter efficacement contre ces insectes dangereux pour les humains et les animaux est l'incinération.

Le Règlement sur la conservation de la végétation arborée (RCVA, L 4 05.04), modifié le 16 décembre 2015, précise les points suivants :

Art. 21A(10)  Chenilles processionnaires

1 Tout propriétaire, locataire, usufruitier, fermier ou exploitant est tenu de procéder à l'enlèvement et à la destruction des nids de chenilles processionnaires, ou de mettre en place des mesures visant à éviter la propagation de ces insectes, dès leur apparition et jusqu'au 15 février de chaque année.

2 Les mesures visées à l'alinéa 1 s'appliquent aux espèces telles que les pins, les cèdres et les chênes, qui se trouvent dans un périmètre à risque autour de lieux destinés à l'accueil du public, tels que crèches, écoles, places et parcs publics, places de jeux et piscines.

Sur le domaine privé : les propriétaires dont les parcelles sont envahies par des animaux nuisibles doivent s’adresser aux entreprises spécialisées. En effet, brûler les nids dans son jardin est interdit car cela contribue à la propagation des poils urticants très volatils.

Sur le domaine public (parcs, chaussées, écoles..) : s’adresser directement à la mairie ou aux pompiers.


photo chenilles processionnaire
 

Date de l'actualité : 24 jan. 2019