Bienvennue sur le site de la commune de Collonge-Bellerive



Sprungnavigation

Von hier aus k?nnen Sie direkt zu folgenden Bereichen springen:
Startseite Alt+0 Navigation Alt+1 Inhalt Alt+2 Suche Alt+3 Inhaltsverzeichnis Alt+4 Seite drucken PDF von aktueller Seite erzeugen
  • Druck Version
  • PDF

l'écho - mai 2021

Plages / Budget 2021 / Crèches / permanence impôts / et plus encore

>>> LIEN DE CONSULTATION EN LIGNE <<<

POST TENEBRAS SPERO LUCEM

il y a plus d’un an, nous avons été touchés par une pandémie mondiale et nous avons appris à vivre avec son lot de souffrances, de décès, de restrictions, de gestes barrières et de privations de toutes sortes.

Toutes les catégories de la population ont été touchées, toutes les catégories d’âges et un grand nombre de professionnels sur tous les continents. À l’heure où nous apercevons la  lumière au bout du tunnel, grâce au respect des gestes barrières et à une campagne de vaccination qui prend forme, il y a un constat que l’on peut faire et des conséquences que l’on peut déjà observer: Je veux parler de nos jeunes, et plus spéci-fiquement de nos adolescents.

Face à cette pandémie, très peu touchés par le virus, ils paient le prix fort socialement et psychologiquement. À un âge où les expériences et les repères que l’on acquiert grâce aux relations sociales permettent la construction d’une personnalité équilibrée et d’une vie sociale harmonieuse, voilà que tout dispa-raît du jour au lendemain.
En pleine phase d’apprentissage de la vie, ils ont beaucoup de peine à relativiser les restrictions et interdits que la pandémie impose et les dommages collatéraux sont importants et dramatiques. Il suffit de constater l’explosion des consultations psychologiques, des dépressions et malheureusement des suicides.

Il est temps de faire un geste envers nos jeunes, nos adolescents qui, il faut le rappeler ont fait preuve de beaucoup de résilience et de solidarité envers les plus vulnérables. À nous, adultes, de les soutenir socialement, professionnellement et psychologiquement, avec toute notre énergie.

N’oublions pas que nos jeunes sont les parents de demain, l’avenir de notre pays, en un mot, le futur ! Les jeunes sont la lumière qui demain éclairera le monde, alors à nous de tout faire pour que cette lumière soit la plus brillante possible…post tenebras lux !

Prenez-soin de vous et de vos proches, vive Collonge-Bellerive, vive Genève et vive la Suisse.

Marcel Goehring, Maire


portrait de Marcel Goehring
crédit photo_Antoine Tardy

Document ECHO n36 (pdf, 1410.5 kB)


Date de l'actualité : 12 mai 2021